Anne Ancelin Schützenberger Hommage

Beaucoup de peine....

AnneUne grande perte. Le départ d’Anne Ancelin Schützenberger.

Je n'ai jamais compris comment elle pouvait être si pointue, si précise et si clairvoyante pour chaque personne des groupes.

Je l’ai vue gérer les abréactions de 5 personnes en même temps, tout en mangeant son yaourt (à cause de son hypoglycémie).

Bien sûr, son caractère est légendaire ! Mais j’ai rarement vu autant d’humanité et de qualité de présence chez une thérapeute, au point de se rendre jusque dans un petit village de montagne, très haut perché, la Grave, en fauteuil roulant, pour l’enterrement de mon amie Véro !

Elle m’a beaucoup appris que ce soit en psychogénéalogie-transgénérationnel, en psychodrame et sur la détection des secrets de famille, quand les maladies ne guérissaient pas.

Mais le plus fort encore, c’est son art pour aider les patients à sortir du deuil.

Anne avait une passion inouïe pour l’importance des dates, elle a été enterrée le 29 mars, jour de son anniversaire…

 

Voilà ce que nous dit sa fille Hélène: "Pour aider à transmettre ses idées, plutôt que d’envoyer des fleurs, vous pouvez faire un don pour les étudiants de l'École Française de Psychodrame ou de Anne Ancelin Schützenberger Transgenerational International School", précise sa fille Hélène Schützenberger Bojarski dans l'avis de décès.

Les dons peuvent être envoyés à Hélène Schützenberger Bojarski, 27 rue Victor-Hugo, 78000 Versailles.

 

à bientôt Anne, et encore MERCI, merci.